J’ai vu de nombreux et grands miracles en matiére de santé, mais l’exemplarité de celui que je vais évoquer est remarquable. C’est l’un des étudiants du Collel de Dayanout Ye’havé Daat du fils de notre maître Ovadia Yossef qui me l'a raconté. Cet homme assiste également à mes cours et étudie la foi. Aprés avoir entendu l’histoire de mon petit prodige avec ma blessure au doigt, il me raconta ce qui lui était arrivé: Il souffrait depuis longtemps d’une vilaine coupure sur toute la largeur de la plante du pied, tellement profonde qu’elle laissait voir la chair. Il pouvait à peine placer son pied à terre, et une marche de trois minutes lui prenait une demi-heure à cause des terribles souffrances qu’il endurait. 

Aprés avoir écouté des cours sur le remerciement, il commença un soir à remercier Hachem pour sa coupure à la plante du pied. Il dit simplement « merci », « merci » et encore « merci » pour chaque pas, pour ses souffrances, et demanda pardon de ne pas avoir cru jusqu’à présent que c'était pour son bien. Il remercia Hachem pendant une demi-heure consécutive... Il se leva le matin et son pied était intact : la plaie était cicatrisée et la peau lisse, comme si rien ne s’était jamais produit ! C’était un véritable miracle, un événement surnaturel et incompréhensible ! 

La coupure était tellement profonde qu’on ne pouvait imaginer qu’elle puisse guérir par un moyen naturel, quel qu’il soit. Or elle se referma en une nuit, laissant place à une nouvelle peau complétement lisse ! Incroyable ! C’est d’un érudit de la Tora, sérieux et raisonnable, que je tiens cette prodigieuse histoire. 

HaChem nous enseigne qu’il faut simplement remercier pour la moindre souffrance ! Car le remerciement est la correction du manque de foi. Tout se transforme pour le bien et on assiste alors à des miracles surnaturels. Grâce au remerciement, l’homme provoque une transformation de la nature ! Remercier signifie croire que tout est bien, et que les lois de la nature peuvent se transformer à notre avantage. 

En accompagnant des malades et en les guidant, j’ai vu de mes propres yeux des centaines de cas, où des transformations immédiates et radicales des lois naturelles se produisirent aprés le repentir. J’ai vécu aussi dans ma chair un changement complet et instantané, aussitôt aprés avoir compris ce qu’il fallait réparer.

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Phrase de la semaine

Que faire si dans ma nature je suis inquiet et cela me fait du mal ?

Le compte du Omer #24- L’Eternité dans l’Eternité 

Peut-on faire le soir 8 fois Mizmor letoda ?

Maeva


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>