L'homme souffre et subit le mal qui est en lui et qui provient de son incroyance.
Par conséquent, on ne peut se nettoyer du mal et sortir de l'enfer que par une parfaite foi, qui conduit l'homme aux vertus et à se purifier des mauvais désirs dont l'esclavage est une souffrance indescriptible. 
Cependant, certains y sont tellement confinés qu'ils ne connaissent même pas leur souffrance.
Par contre, celui qui s'en libère, vit déjà un véritable paradis dans ce monde; il est joyeux, ne connait jamais la colère, ni l'inquiétude, ni la jalousie ; il éprouve un merveilleux plaisir sans devoir faire quoi que ce soit pour cela. Il n'a certes besoin d'assouvir aucun désir pour être satisfait, car il est rempli d'une joie constante et indépendante des facteurs extérieurs.

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Le compte du Omer #14- La Royauté dans la Rigueur

Juste un sourire- Un verre d’eau

Lire une lettre pour humilier

Comment être un bon juif après cette épidémie ?

Maeva


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>