Hormis quelques exceptions, la grande majorité de divorces est basée sur l’ignorance par le mari des régles de la vie conjugale. C’est le cas même de celui qui ne se conduit pas avec excés, qui ne frappe ni n'éléve la voix, etc., et qui aide à la maison, fait les commissions, etc. À premiére vue, se comporte comme il convient. Il suffit qu’il critique et fasse des remarques à son épouse, pour que vivre avec lui devienne insupportable. Elle ressent vraiment que mieux vaudrait la mort qu’une telle vie. Ceci est clair comme le jour pour celui qui comprend tant soit peu la nature de la femme : s’abstenir de toute critique est la première règle a respecter dans les relations avec elle sinon la paix au ménage est impensable. Mais celui qui l'ignore ne tissera jamais un lien correct avec son épouse en dépit de ses nombreuses bonnes actions. Car aucune femme au monde ne peut supporter les critiques, sous quelque forme que ce soit. C’est pourquoi il est interdit d’en formuler, même la plus justifiée qui soit, devant elle. 

A plus forte raison si le mari ne la comprend pas et n’écoute pas ses doléances. Il ignore comment apaiser sa nervosité , ne lui reconnait aucune valeur et ne l’honore pas. Et d’autant plus s’il l’humilie et la fait souffrir : dans un tel cas il est évident que cette malheureuse femme n’a aucune raison de vouloir continuer à vivre avec lui. En effet, lorsqu’elle s’est mariée elle espérait trouver quelqu’un qui éclairerait sa vie, la réjouirait, l’écouterait, l’honorerait. Si elle ne reçoit pas ce qu’elle attendait, mais le contraire, elle n’a aucune raison de rester avec lui. 

La femme qui nourrit de tels sentiments, méme si elle a déjà plusieurs enfants de lui, et méme s’ils ont vécu une période heureuse ensemble, et bien qu’en son for intérieur elle éprouve une grande peur du divorce, ne peut plus continuer à subir de telles souffrances. Les critiques cruelles de son mari la déchirent et la mettent en piéces. Elle demande donc le divorce avec l’énergie du désespoir. 

En général, le mari ne comprend pas ce qui arrive à son épouse. Il ne s’estime pas étre à l’origine de sa volonté de divorcer. Cette incompréhension est issue de son ignorance de la nature profonde de la femme et des regles d’une vie conjugale adéquate. 
Un tel homme doit étre guidé.

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Le compte du Omer #22- La Bonté dans l’Eternité

Dire TODA et accéder a sa délivrance

La famille Débitrice

L’essentiel de notre repentir

Maeva


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>