Pour faire techouva sur la médisance , on doit demander pardon à celui qu’on a dénigré.
Seulement si on a cru des propos qui créent du ressentiment , on demandera pardon, mais si on n’a pas cru , il n’y a pas lieu de le faire .

Il faudra tout de même faire techouva sur le fait d’avoir écouté du lashon hara.
Dans la mesure du possible, essayons de convaincre celui auprès de qui nous avons colporté que nous nous sommes trompés:  »Réouven n’a vraiment rien dit de mal sur toi, c’est moi qui ai mal compris »

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Phrase de la semaine

Le compte du Omer #24- L’Eternité dans l’Eternité 

La foi qu’Hachem nous aimes

Poussière de lachon ara

Maeva


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>