Celui qui a subi un dommage (perte d’argent par exemple) a le droit d’en parler si ça peut aider à obtenir réparation ou à se protéger d’un autre dommage.

Il ne faut tout de même pas réagir impulsivement et bien se souvenir qu’il y a sept conditions pour permettre d’en parler.

Nous n’en citerons que deux pour aujourd’hui :

1- Notre intention est uniquement de réparer la perte et de se protéger d’en subir d’autres.

2- on a vu par nous même qui a causé cette perte. Si on tient cette information de seconde main on ne peut rien contre cette personne.

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Le compte du Omer #22- La Bonté dans l’Eternité

La famille Débitrice

Le compte du Omer #21 – La Royauté dans la Splendeur

Le compte du Omer #20 – Le fondement dans la Splendeur

Maeva


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>