J’ai un ami à qui on a transplanté un rein à l’âge de douze ans. Il me raconta comment quelques jours avant leur conversation, il s’était réveillé les yeux enflés. Il me dit que c’était la première fois que son nouveau rein artificiel ne fonctionnait pas comme il convenait. Il se rendit donc à l’hôpital où une infirmière lui confirma que cela provenait apparemment de son rein. Afin de se décharger de toute responsabilité, elle appela son médecin traitant.

Lorsque l’infirmière sortit, mon ami promit à Hachem que si son nouveau rein n’avait rien à voir avec son symptôme, il Le remercierait pendant une heure.

Le médecin arriva et effectua une série d’examens. Aprés deux heures, il revint et déclara que le rein transplanté n’était pas en cause. Le jeune homme lui demanda : Qu’est ce que cela signifie ?

Le médecin lui expliqua que le niveau de fonctionnement de son rein affichait 0,9 (le niveau 0,9 signifiant un fonctionnement parfait pour un rein artificiel). Puis il lui confia que depuis sa transplantation, il y a vingt-six ans, son rein n’avait jamais bien fonctionné. Son niveau se situait à plus au moins 0,6.

Ce jeune homme vit de ses propres yeux qu’il suffit de s’engager à remercier Hachem, même avant de dire vraiment “merci”, pour aboutir à une transformation réelle de la nature surnaturelle. »

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Comment diffuser la Emouna dans le monde ?

Le chemin de la reconnaissance

Prière en Français/ Hébreu pour la réussite des enfants a reciter aujourd’hui

Le compte du Omer #44_ La Rigueur dans la Royauté

Maeva


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>