Le malade qui se conduit selon les régles de la foi reçoit une bonne note dans le Ciel, ainsi que dans ce monde. 
Il se repent de certaines fautes qui se sont révélées à lui dans sa maladie ; il en sort renforcé et mérite de connaître davantage Hachem.
Il recouvre bien sûr rapidement sa santé et s'élève spirituellement. Il acquiert le bien dans ce monde et dans le monde futur.
En revanche, celui dont la foi est déficiente sombre dans la peur, la tristesse et le désespoir il a de mauvaises pensées a l'égard de HaChem. Il se dit par exemple : Pourquoi cela m'arrive-t-il ?Qu'ai-je fait ? Etc. Un tel homme ne mérite de tirer aucun bénéfice de sa maladie ; ses souffrances sont trop grandes pour étre supportées et il est certain qu'il accorde toute sa confiance aux médecins et à leurs traitements peut être trés déçu, puisse HaChem le prendre en pitié.
L'homme doit savoir que lorsqu'il surmonte une épreuve de la foi, il fait plaisir à HaChem béni soit-Il, car c'est
pour la foi qu'Il créa le monde. Ainsi, cet homme réalise sa mission et justifie sa venue au monde. Un tel malade mérite donc une guérison complète et facile, ainsi qu'une mention à l'épreuve de la foi.

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Le compte du Omer #15- La bonté dans la Splendeur

La muraille

Se battre pour sa foi

Comment être un bon juif après cette épidémie ?

Maeva


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>