Le mot hébreu qui signifie « immédiatement » (tekef) se réfère aux épaules (kataf), comme le prouve cette histoire du Ari'zal : son disciple préféré, rabbi Haim Vital, souffrait de l'épaule. Le Ari lui dit que cela provenait de sa négligence dans l'ordonnance d'effectuer « la bénédiction de suite aprés les ablutions », car il ne récitait pas les Actions de grâce (du repas) aussitôt aprés s'être lavé les mains.

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Comment rester en joie et dire merci quand on découvre que notre fils célibataire a une liaison avec une femme mariée ?

Répondre aux curieux

Plus aucuns problèmes

Le compte du Omer #15- La bonté dans la Splendeur

Maeva


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>