La volonté de « passer le temps » provient de l’ ennui du vide et du désintéressement de la vie, et cela ne se trouve que chez celui dont la vie est privée de finalité.
Par contre, celui qui poursuit une finalité, n’a jamais assez de temps pour accomplir tout ce qu’il désire. Il recherche des moyens pour profiter du moindre instant libre et ne cesse de calculer son emploi du temps selon son ordre de priorités, pour renoncer à telle ou telle chose au profit d’une autre, dans le but de profiter davantage de son temps ; et il est évident qu’il n’a pas de temps libre pour s’ennuyer, être triste ou déprimé.
Comme notre Maitre disait à un homme mélancolique : « Comment trouves-tu le temps d’être triste ? »
La journée est si chargée que le temps ne suffit pas à tout, et qui a le temps de sombrer dans des pensées de dépression et de désespoir ?

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Phrase de la semaine

Que faire si dans ma nature je suis inquiet et cela me fait du mal ?

Le compte du Omer #24- L’Eternité dans l’Eternité 

Peut-on faire le soir 8 fois Mizmor letoda ?

Maeva


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>