• Home
  • >
  • Blog
  • >
  • Prière pour la guérison de l’âme

<<Je viens prier, supplier devant Toi, et me prosterner devant la gloire de Ta sainteté, Toi Qui es plein de compassion, bon et bienfaisant pour les fauteurs comme pour les justes, Qui guette le pervers et désire l’absoudre puisses-Tu avoir pitié de lui ! Aie pitié de moi, dans Ta grande miséricorde, aide-moi dans ce monde. Fais en sorte que je me repente totalement, que je revienne vers Toi et qu’avant mon départ de ce monde, je mérite de réparer tout ce que j’ai corrompu. Aide-moi à abandonner mes mauvaises voies, pensées coupables, doutes et confusions, qui m’empêchent d’emprunter la juste voie. Aide-moi à me repentir de ces mauvaises idées, donne-moi la force pour rejeter et détruire de moi toutes ces idées qui me perturbent et dérangent ma conscience, et qui sont
la cause de mon éloignement de Toi. Lève-Toi à mon secours, purifie et sanctifie mes pensées afin que je mérite désormais de m’attacher vraiment à Toi, avec la plus grande simplicité et pour toujours. De grâce, HaChem, aie pitié de moi ! Dans Ta grande clémence, ordonne qu’on me débarrasse des vêtements souillés qui voilent mon âme, suite à mes mauvaises actions. Ce sont mes fautes, transgressions et rébellions devant Toi qui ont tissé ces vêtements souillés, et qui empêchent et retardent mon retour authentique vers Toi pour suivre Ta sainte et bonne voie. Et Tu sais, HaChem, notre Dieu, combien d’efforts sont nécessaires pour se débarrasser de ces habits pollués – comme il est dit : «Les forces des porteurs de charges sont à bout >> (Néhémie 4,4) – pour supporter l’amertume, briser les empêchements et les écrans de fer qui séparent de la sainteté et qui se sont multipliés terriblement par nos innombrables fautes. Tu es seul à savoir notre grand éloignement de Toi, à cause de tout cela. Par conséquent, puissent Tes entrailles s’émouvoir et puisses-Tu épancher Ta miséricorde sur nous !
Aie pitié de notre âme, de notre esprit et de notre corps.
Ordonne à Tes saints anges d’ôter de moi ces vêtements pollués et de me vêtir d’habits de prix, afin que je mérite, moi et toute ma maisonnée, de surmonter les écueils et que disparaissent les écrans de fer qui nous séparent de la sainteté, et qui nous empêchent d’accomplir comme il convient toute action sainte. Quand j’aurai le mérite de revenir vraiment vers Toi, toutes ces murailles et barrières seront alors renversées, et je pourrai ainsi m’éloigner véritablement du mal et accomplir constamment ce qui est bien à Tes yeux.
Dans Ta grande clémence, éveille-nous afin de mériter que notre descendance soit très sainte ! Fais en sorte que nos enfants reçoivent des âmes pures, des âmes purifiées provenant des âmes saintes d’Israël, prenant leur source dans les saintes lettres de la Tora, dans la haute pensée du Saint béni soit-Il, afin de mériter qu’ils deviennent d’authentiques érudits en Tora et qu’ils révèrent tous parfaitement HaChem, qu’ils étudient Ta sainte Loi, en Ton nom, qu’ils accomplissent vraiment et de tout cœur Tes commandements ! Puisse Son grand nom grandir, être béni et sanctifié par nos enfants et nos descendants, et qu’on dise d’eux (Proverbes 10,1):
«Un fils sage fait la joie de son père » et que se réalise à travers eux ce verset (id. 23,25) : « Que ton père et ta mère se réjouissent, qu’elle jubile celle qui ta enfanté ! » Puissent nos enfants prolonger agréablement leurs jours et leurs années, et réaliser Ta volonté sans cesse et pour toujours ! aie pitié de moi, exauce mes requêtes avec miséricorde, pardonne toutes mes fautes, ordonne qu’on me dépouille de mes vêtements souillés et qu’on me revête d’habits propres, purs et saints. Accorde-moi Ton aide, dans Ta grande compassion, pour accomplir le commandement des Tsitsit comme il convient, aussi parfaitement que possible. De même que je me couvre d’un châle de prière dans ce monde, puisses-Tu pareillement envelopper dans le Ciel mon âme, mon esprit et mon être d’un beau châle, fait de tissus lumineux, propres et blancs, réalisant pour moi le verset (Ecclésiaste 9,8): «Qu’en tout temps, tes vêtements soient blancs, et que l’huile ne cesse de parfumer ta tête. >>
Lève-Toi pour me secourir, inspire mon coeur afin que je sache comment vénérer Ta grande et sainte gloire, et que l’honneur de mon esprit et de mon âme ne soit pas terni par mes multiples fautes, car nous avons fortement méprisé Ton honneur, et le nôtre est alors tombé dans la plus profonde ignominie de l’exil.
Notre nom est vilipendé par les nations du monde, comme la souillure de la femme impure. Considère la grande misère de Ton peuple Israël dans son ensemble et de chaque juif en particulier. Considère ce qu’est devenue Ta grande et sainte gloire, car c’est pour elle que Tu as créé tous les mondes. Et puisse Ton nom être élevé et sanctifié par Ton peuple Israël, comme il est écrit (Isaïe 43,7):  «… tous ceux qui se réclament de Mon nom, tous ceux que pour Ma gloire, J’ai créés, formés et organisés >>. Pourquoi ces étrangers qui méconnaissent Ta loi sont-ils couverts d’éloges, alors que l’honneur d’Israël est bafoué dans cet exil, par ces idolâtres et ces incroyants ? Ton peuple d’Israël suscite le mépris et connaît l’humiliation : sans cesse ils nous offensent et nous vexent.
Au nom de Ta gloire et en Ton nom, aie pitié de moi, et depuis le Saint des saints supérieur, envoie Ton aide, soutiens-moi et sauve-moi, de sorte que je mérite désormais de me vouer de tout coeur avec crainte à Ton service ! Fais en sorte que je me repente totalement devant Toi, que je m’améliore, et que je puisse rapprocher d’autres de Toi, en parlant à leur cœur, en leur révélant la vérité et en les faisant revenir à Toi par un authentique repentir, afin que Ta grande et sainte gloire s’élève et soit louée par mon intermédiaire ! Car l’essentiel de Ta gloire est manifeste lorsque ceux qui sont le plus éloignés se rapprochent véritablement de Toi. Ton saint nom, béni soit-Il, s’élève alors, et il est honoré dans le Ciel et sur Terre.
De même, aie pitié de moi, rapproche avec moi, ceux qui – perdus et solitaires – se sont fourvoyés loin de Toi, et dans ce mouvement, reconnais-moi ce mérite ! Grandis et sanctifie Ta grande et sainte gloire grâce à moi ! Aide-moi, soutiens-moi, renforce-moi et encourage-moi, pour que je mérite d’élever Ta sainte gloire au-dessus du malheur de l’exil. Aide-moi afin de pouvoir mériter constamment d’élever et d’amplifier Ta grande et sainte gloire ! Aide-moi à révéler la racine de Ta gloire, c’est-à-dire la crainte du Ciel. Puisse Ta sainte crainte influer sur moi afin de mériter de Te craindre sans cesse, et « révérer Ton nom terrible et redoutable».  Aide-moi à parvenir à craindre
parfaitement et véritablement Ton nom suprême ! Dans Ton immense miséricorde, donne-nous le mérite d’honorer ceux qui craignent HaChem en vérité et de tout coeur, et cela afin de pouvoir nous
annuler devant eux, et de leur rendre les honneurs qui leur sont dus, réparant ainsi nos lacunes dans la crainte divine, et méritions d’acquérir une crainte entière et parfaite de Toi, pour réaliser le verset (Psaumes 34,10):
« Révérez l’Eternel, vous Ses saints, car rien ne fait défaut à Ses adorateurs. >>
Puissions-nous mériter d’acquérir ainsi l’authentique perfection ! Donne-moi le mérite de parvenir à la sérénité physique, en guérissant mon âme et mon corps, de telle façon que je sois vraiment complet, sans aucune tare, exempt de tout défaut.
Maître du monde, je sais que je suis à présent très éloigné de la perfection, en raison de mes très nombreuses lacunes et corruptions – et cela, de la plante des pieds jusqu’à la tête, comme il est dit: << Ta fureur n’a rien laissé d’intact dans mon corps, mes fautes ont banni la paix de mes membres>> (Psaumes 38,4). Tous mes organes sont affectés du fait que mon âme s’est laissée aller à de multiples fautes et transgressions. A cause de cela, je suis éloigné de Toi et ne peux Te servir parfaitement. Je ne peux réciter aucune prière comme il convient, car « Quiconque de la descendance d’Aaron le pontife a une infirmité ne saurait apporter un sacrifice » (Lévitique 21,18). Et puisque je suis éloigné de la prière, comment pourrais-je me rapprocher de Toi, ô mon Père céleste, Maître du monde entier, plein de miséricorde ? Pourtant, je sais qu’en dépit de tout, Tu entends de loin mes supplications ! J’élèverai donc la voix pour T’appeler : Mon Père, mon Père ! Mon Maître, mon Maître ! Mon Roi et mon D.ieu, je prie devant Toi, j’implore Ta grâce, je Te supplie, je m’incline, je m’agenouille et je me prosterne devant Toi ! Je lève mes mains vers Toi, dans Ta grande miséricorde et Ton immense clémence, aie pitié et sois plein de compassion !
De grâce puissent Tes entrailles s’émouvoir à mon sujet ! Du haut de Ta sainte demeure, qu’il Te plaise de veiller sur moi avec un supplément d’amour, une grande compassion, et guéris les douleurs de mon âme si malheureuse ! Efface les taches dont j’ai souillé mon âme et chacun de mes organes, car Tu as l’habitude de Te servir de récipients brisés, et Tu opères de grandes actions, des prodiges sans nombre. Tu fais revivre les morts dans Ton immense pitié. Par Ta grande force Tu élèves et rassembles les morceaux brisés des récipients, Tu les ordonnes et les répares par l’effet de Ta bonté, Tu les rénoves et ils sortent de Tes mains comme neufs, avec encore un surplus de majesté et de puissance : aucune étincelle n’est perdue ou rejetée D.ieu nous en préserve ! « C’est en Ta main que se trouvent force et puissance, c’est Ta main qui peut tout grandir et tout affermir. Guérisseur bénévole, manifeste Ta compassion pour moi, guéris-moi et débarrasse-moi de toutes les tares et corruptions qui polluent mon être, mon esprit et mon âme ! Accorde un complet rétablissement aux malades de Ton peuple (en particulier à untel fils/fille d’untel, etc.). Guérisseur miséricordieux et fidèle, Tu guéris ceux dont le cœur est brisé, Tu panses leurs blessures. HaChem, guéris-moi et je serai guéri ! Sauve-moi et je serai sauvé car Tu es ma gloire ! Et je mériterai ainsi d’accéder à la complète perfection, exempt de tout défaut et corruption.
Donne-moi le mérite d’établir la paix entre mes membres, de maîtriser, de briser et d’annuler mon corps, afin que tous mes appétits corporels et mes mauvais traits de caractère s’annulent totalement et que mon âme gouverne mon corps jusqu’à la disparition complète de tout appétit et désir autre que ceux de la sainte âme, qui est Ta bonne volonté.
Et puisse la paix s’établir entre mon âme et mon corps, de sorte que celui-ci se sanctifie et se purifie jusqu’à ce qu’il s’intègre à elle.
Fais en sorte que je mérite d’accomplir tous Tes commandements et de satisfaire Ta volonté, avec une grande joie et un profond désir dans l’âme et dans le corps.
Puissent ces deux derniers s’unir ensemble avec amour et dans une grande paix authentique afin de répondre vraiment à Tes attentes, dans une joie constante, jusqu’à mériter d’atteindre la complète perfection de la vraie sainteté, pour être prêt et digne d’exprimer ma prière devant Toi le plus convenablement possible. Reçois cette prière déposée devant Toi comme une offrande d’aromates et de sacrifices pacifiques (Chelamim) apportés par un homme parfait et pur. »

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Le compte du Omer #22- La Bonté dans l’Eternité

Dire TODA et accéder a sa délivrance

La famille Débitrice

Combien d’efforts doit on faire pour trouver son Zivoug ?

Maeva


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>