Rappeler le passé de son prochain

Dénigrer son prochain en rapportant ses méfaits passés ou l’inconduite de sa famille est interdit, surtout si sa conduite actuelle est conforme à la torah. Même lorsqu’elle vise une action que cette personne aurait récemment accomplie, une telle divulgation demeure interdite.

“Quel est l’homme qui souhaite la vie ?… Garde ta langue du mal ! (Téhilim 34,14) “

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Dans la même catégorie

Derniers Articles & VidÉOS

Shopping cart0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Left Menu Icon