Rappeler le passé de son prochain

Rappeler le passé de son prochain

Dénigrer son prochain en rapportant ses méfaits passés ou l’inconduite de sa famille est interdit, surtout si sa conduite actuelle est conforme à la torah. Même lorsqu’elle vise une action que cette personne aurait récemment accomplie, une telle divulgation demeure interdite.

“Quel est l’homme qui souhaite la vie ?… Garde ta langue du mal ! (Téhilim 34,14) “

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Derniers Articles & VidÉOS

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Left Menu Icon