Trouver la foi

1 – Affronter l’épreuve et gagner le double !

On me soumet constamment des cas de couples sans enfants. Mais dès qu’ils commencent à remercier le Créateur une demi-heure par jour sur le fait qu’ils ne procréent pas, ils sont sauvés et ont le mérite d’enfanter. Des célibataires qui, de façon dramatique, ne parvenaient pas à trouver leur conjoint remercient pendant une demi-heure pour leur solitude – et ils trouvent de suite l’époux idéal.

Voici l’histoire d’un couple qui m’est proche et dont le mari étudie dans un Kolel. Déjà avant son mariage, l’homme savait qu’il ne pourrait pas avoir d’enfants. Pour une certaine raison, il le cacha à sa fiancée. Certes, sa conduite était fautive, mais sa peur de ne pas pouvoir se marier en était la seule cause. De son côté, sa fiancée n’ignorait pas elle aussi – avant le mariage – qu’elle aurait des difficultés à être enceinte. Et pour des raisons similaires, elle décida de cacher son problème. Pourtant, Dieu béni soit-Il rapproche les solitaires, et la Providence divine particulière les fit se rencontrer et ils se marièrent.

Après leur mariage, comme ils n’avaient plus rien à se cacher, la chose se sut. Ils vinrent me trouver et me dirent que les médecins n’avaient aucune solution à leur proposer. Tous les spécialistes qu’ils consultèrent les assurèrent qu’ils ne pourraient jamais avoir d’enfants. Je leur ai conseillé de remercier le Créateur, en leur expliquant que Dieu avait vu qu’ils ne pourraient atteindre leur plénitude que par le biais de ce manque. Je leur ai dit : « Chaque jour où vous direz merci pendant une demi-heure, où vous vous renforcerez dans la foi et où vous serez heureux de votre lot, le remerciement vous protégera de la tristesse, de la dépression, des hérésies et de la pensée que Dieu n’agit pas avec justice avec vous – Dieu nous en préserve. »

Comme ils savaient déjà qu’ils ne pourraient pas avoir d’enfants, ils réalisèrent qu’ils n’avaient pas d’autre choix que de se soumettre à la volonté du Créateur et ils commencèrent à remercier dans la joie, en se pliant devant la volonté divine. Chaque jour ils disaient : « Maître du monde, Tu nous as créés de la sorte, avec ces problèmes, avec ces insuffisances : nous avons été choisis par ce biais pour réparer quelque chose dans ce monde. Tu le veux ainsi : nous acceptons Ta volonté et nous nous y soumettons de tout cœur. Nous Te remercions pour ce décret. Donne-nous la foi parfaite que cela nous conduira à notre finalité et à notre plénitude. Nous ignorons ce qui nous arrivera, mais – au moins – nous avons la foi. »

Ce couple eut le mérite de parvenir à l’essentiel de la gratitude – c’est-à-dire : s’annuler devant la volonté de Dieu en pensant que tout ce qu’Il décrète est le mieux qui soit – et Dieu merci, ils ont aujourd’hui deux enfants.

Dans la même catégorie

Derniers Articles & VidÉOS

>
Left Menu Icon