APPRENONS DU HAFETS HAÏM Comment mériter d’être jugé avec miséricorde ?

APPRENONS DU HAFETS HAÏM Comment mériter d’être jugé avec miséricorde ?

_”Combien précieuse est Ta grâce, ô D.ieu ! Les fils de l’homme s’abritent à l’ombre de Tes ailes”._ (Tehilim 36,8)

Il est écrit à ce sujet dans le Midrach Ruth : *_” Vois la force des personnes qui accomplissent des actes de charité et de bienfaisance !_* _Elles ne s’abritent pas à l’ombre des ailes des Kerouvim (…), mais à l’ombre de Celui qui a parlé et par lequel le monde fut…”_

Lorsque le tribunal Céleste juge un homme, de nombreux anges de miséricorde qu’on appelle les Nedivim (les généreux) se tiennent à la droite du Trône de Gloire pour l’innocenter.
Malgré tout, ces anges sont imprégnés de l’attribut de justice.
*En revanche,* *lorsque Le Saint béni soit-Il juge seul*, la miséricorde est abondante.

Quand l’homme mérite-t-il d’être directement jugé par D.ieu?
Lorsque l’homme jugé est une personne bienfaisante (baal ‘hessed), *il éveille la racine de miséricorde en haut* et mérite que D.ieu soit son juge.

Si l’homme s’adonne à la Torah *ET* aux actes de bienfaisance, il éveille l’attribut de bienveillance Divine, et *lorsqu’il traversera un moment de malheur*, D.ieu sera son juge. Il le guidera avec bonté et *l’homme sera certainement sauvé*,
_(Enseignements du livre Ahavat Hessed et des Psaumes commentés par le Hafets Haïm)_
Joie2vivre.org
https://joie2vivre.org/hâter%20la%20gueoula

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Derniers Articles & VidÉOS

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Left Menu Icon