En Cachette

Médire de son prochain en son absence, tout en souhaitant qu’il n’en soit pas informé, revient non seulement à transgresser l’interdit de lachone hara, mais également à encourir la malédiction : « Maudit soit celui qui frappe son prochain dans l’ombre ! » (Devarim 27,24)

Celui qui étudie ces lois régulièrement bénéficie de l’aide du Ciel pour les mettre en pratique.

0 Comments

Submit a Comment

Dans la même catégorie

Derniers Articles & VidÉOS

Shopping cart0
There are no products in the cart!
Continue shopping
0
Left Menu Icon