En dépit de toute logique 

Que D.ieu nous en préserve, un de mes éléves tomba trés gravement malade et on lui prescrivit une chimiothérapie. Il décida de ne pas suivre ce traitement, car il détruit l’homme, provoque une calvitie, affaiblit le corps et l’expose aux maladies que D.ieu nous protége. Il s’était dit : « Je suis un croyant qui effectue chaque jour une heure d’isolement (hitbodedout) et je me tournerai vers HaChem. » 

Lorsqu’il me raconta ce qui lui arrivait et qu’il voulait se renforcer dans la foi, je lui ai dit : « Avec l’aide de HaChem, je suis avec toi dans toutes tes décisions et je t’aiderai en priant. » Il me répondit : « J’ai décidé de ne pas recevoir de soins. » Je lui dis : « Ta vie t’appartient, agis selon ta décision. » 
Il me dit alors : « Je veux que tu me renforces. » 

Il s’isola chaque jour pendant une heure, chanta à Hachem et Le remercia de lui avoir envoyé cette maladie. En plus de son heure de remerciements et de louanges, il effectuait aussi une heure de repentir, récitait les Noms des Justes, lisait les Psaumes et les Likouté Tefilot. Il racheta également son âme auprés d’un rav important, afin d’adoucir les mauvais décrets : ce qui lui donna la force de s’attacher à Hachem et de se renforcer en priéres et en supplications. Il se rendit sur les tombeaux de nos Patriarches pendant quarante jours consécutifs, car on peut y opérer de grandes délivrances et annuler tous les mauvais décrets. 

La chimiothérapie anéantit l’homme jusqu’à ce qu’il ne puisse plus rien faire. Car non seulement les rayons affaiblissent le corps et l’exposent à toutes sortes de dommages, mais son âme elle aussi en subit les conséquences, et sombre dans l’obscurité, la tristesse et la dépression puisse Hachem avoir pitié de nous. Mon éléve se renforçait par tous les moyens, et il se disait : « Au lieu d’être cloué dans un lit à cause de ces traitements, au lieu de tout cela je passe toute la journée en priéres ! » 

Il faut souligner qu’il fit tout son possible pour vaincre la maladie, à force de priéres et de repentir. Il demanda même au professeur qui aurait du le soigner de s’entretenir avec lui une fois par semaine au téléphone pour lui parler de la maladie et de ses dangers. Il me raconta qu’il avait besoin de cela pour se secouer. Lorsque le professeur lui décrivait la gravité de son mal et le résultat des tests, quelle nouvelle excroissance on lui avait trouvée, cela l’effrayait et l’incitait davantage à la priére et au remerciement à Hachem. .. 

Si l’homme ne vit pas avec le remerciement et les louanges dans cette terrible épreuve, il tombe dans des peurs, des inquiétudes et le désespoir, et il finira par incriminer Hachem que D.ieu nous en garde. Mais cet éléve mérita de remercier beaucoup Hachem pour sa maladie et il fut heureux de son lot, car convaincu que c’était pour son bien. Par ce mérite, il se renforca dans la foi et se rapprocha beaucoup de Hachem c’est pourquoi il Le remerciait chaque jour. 

Il mérita ainsi d’effectuer un réel travail quotidien de priéres, d’heures d’isolement, et de visiter les tombes des Patriarches, etc. Et bien entendu, il pratiqua tout cela en plus de son heure du remerciement et grâce à D.ieu, béni soit le nom du Roi de l’univers la maladie disparut ! 
Voilà ce qui arrive lorsqu’on vit avec la foi et la priére : on voit des miracles ! Surtout lorqu’on vit avec le remerciement et les louanges.

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Le compte du Omer #22- La Bonté dans l’Eternité

Dire TODA et accéder a sa délivrance

La famille Débitrice

Combien d’efforts doit on faire pour trouver son Zivoug ?

Maeva


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>