Hiloula de Moché Rabénou

Hiloula de Moché Rabénou

La hiloula de Moché Rabénou (Moïse), le 7 Adar, marque ici le jour de sa naissance ainsi que le jour de son “décès”.

Le Tsadik est toujours vivant et son empreinte sur terre est éternelle, mais le jour de sa hiloula est propice pour les délivrances.

Enseignements de Hassidout sur Moché Rabénou

Il est écrit dans la Bible : “Moché sortit au-devant de son beau-père ; il s’inclina, il l’embrassa, et ils s’enquirent, l’homme et son prochain, de paix…” (Chemot18.7)

Nos maîtres zal ont enseigné : qui appelle-t-on “homme” ?, c’est Moché; et combien étaient-ils éloignés l’un de l’autre ?

Moïse reçut la Torah par la bouche-même de D.ieu, de la Guévoura [la Rigueur Divine], alors que Yitro venait se convertir provenant d’un endroit tellement impur !  

Et pourtant, la Torah les désigne comme “un homme et son prochain”. Car le comportement du Tsadik très élevé, de l’ordre de Moché, est tel qu’il descend et se place très près de celui qui ressent le moindre désir de se rapprocher de la vérité. Le Tsadik s’en approche au point qu’il donne l’impression d’être réellement son ami, comme s’ils étaient au même niveau, un homme par rapport à son prochain. 

Moché Rabénou qui a été choisi par D.ieu pour délivrer le peuple juif par toutes sortes de prodiges, va même écouter les conseils de son beau-père…

 La hassidout nous apprend même que chaque juif qui fait techouva reçoit en cadeau une étincelle de Moché Rabenou qui vient lui donner les forces d’y arriver.

 

Une humilité qui fait des miracles

Rabbi Nathan met l’accent sur la grandeur de Moché Rabénou, plus particulièrement sur son humilité qui a la force de briser tous les décrets.

Il nous explique que c’est grâce à cette qualité, qu’il fut sauvé de l’épée qui était sur le point de trancher son cou.

Bien que, comme le soulignent nos Sages, quand une arme est pointée sur un homme, c’est très difficile d’y échapper, le cou de Moché Rabénou s’est transformé en marbre.

Il ne s’annulait pas seulement devant Hachem mais aussi devant les hommes et acceptait avec une foi parfaite le projet divin qui passe parfois par les hommes pour nous éprouver.

Ainsi, Hachem a annulé cette arme devant lui.

Un enseignement du Rav Arouch sur l’humilité

La qualité d’humilité a bien plus de valeur que l’on imagine.

Dans le jardin de la foi, le Rav Chalom Arouch affirme que parfois, Hachem empêche un homme de faire Techouva sur un certain point de peur qu’il s’enorgueillisse !!

Comme il est écrit : “Hachem relève les humbles” et s’écarte des orgueilleux.

Le fait d’accepter la volonté d’Hachem quand nos projets sont contrecarrés prouvent notre humilité face à la grandeur et la sagesse infinie du Créateur, bien souvent, c’est justement le fait d’accepter sincèrement avec humilité notre épreuve qui nous en délivrera.

 

Allumez une bougie en son honneur.

Que vos souhaits se réalisent et qu’Hachem dévoile le MASHIAH rapidement et de nos jours berahamim 

Joie2vivre.org

Rejoignez-nous sur WhatsApp pour recevoir l’actualité

Dans la même catégorie

La Paracha Chemot à la lumière de Rabbi Nahman, provenant du...

Derniers Articles & VidÉOS

>
Left Menu Icon