Éviter les mauvaises influences sans lachon ara

Si on a vu certains défauts chez une connaissance et qu’on a peur que nos enfants ou élèves soient influencés par elle, on pourra leur demander de ne pas la fréquenter. Il sera bien sûr interdit de dénigrer lorsqu’on explique pourquoi on évite cette personne et on devra donner la raison pour laquelle on dit du lashon hara cette fois-ci à nos enfants pour ne pas qu’ils croient que c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Dans la même catégorie

Derniers Articles & VidÉOS

Shopping cart0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Left Menu Icon