La Paracha de la semaine: Michpatim- Enseignements de Rabbi Nahman de Breslev

Paracha michpatim-enseignements de Rabbi Nahman de Breslev-aider les autres à faire Techouva

“Si tu vois l’âne de ton ennemi ployer sous son fardeau, t’abstiendrais-tu de lui venir en aide ?” (Chemot 23.5)

Dans la Paracha Michpatim, nous verrons ici, de quelle façon venir véritablement en aide à son ami ou même à son ennemi ? Nous retrouverons les enseignements de Rabbi Nahman de Breslev par l’intermédiaire de son élève Rabbi Nathan.

Ici Rabbi Nathan nous donne une interprétation de ce verset tout à fait inattendue !

De quelle charge parle-t-on ici ?

Nos Maîtres nous enseignent qu’il s’agit d’un homme qui verrait quelqu’un transgresser un interdit Divin ; car le poids de sa faute s’acharne contre lui, tel un lourd fardeau et lui devient insupportable.

C’est cela “Lorsque tu verras l’âne de ton ennemi ployer, etc”, parce que l’acharnement du péché s’apparente à la matière et au souffle de la bestialité ; lorsque, à Dieu ne plaise, le fardeau de la faute se renforce, alors l’individu n’est pas qualifié d’être humain, puisque l’essentiel de l’homme, c’est son esprit.

 Il ressemble dès lors davantage à un animal aux apparences humaines (Likoutey Moharane, tome II.7).

La Torah a donc prévenu chacun de nous…

Dans le cas où l’on verrait, à Dieu ne plaise, notre prochain croulant sous le fardeau de la faute, car seul ceci est appelé fardeau, on ne devra pas s’en détourner !

Au contraire, il nous appartient de compatir et de l’aider, afin d’accomplir le commandement divin “aide-le à décharger”, ce qui est une obligation pour chaque Juif, compatir à l’égard de son prochain, d’une pitié véritable, au-dessus de toute autre compassion.

Puisqu’on le sait, nos Mitsvot et nos fautes seront notre salaire pour l’éternité, celui qui aura perdu sa vie à courir après les vains plaisirs de ce monde, que lui restera-t-il dans le monde de vérité, face au Maitre du monde ? Mais aussi dans ce monde-ci, chaque souffrance prend sa source dans un manque spirituel de notre part qu’Hachem attend de nous.

Or, si je vois mon ami ou même mon ennemi souffrir de ne pas se marier ou d’avoir une parnassa très difficile, je sais pertinemment que cette épreuve est là, car Hachem attend de lui un éveil spirituel sur un point précis.

Ai-je le droit de me taire sans rien dire, de le laisser s’enfoncer dans sa faute et ses ennuis ?

Aider quelqu’un à faire Techouva

Chacun aura pour obligation de s’efforcer envers autrui, s’entretenant avec lui de la Crainte Divine, afin de le libérer du lourd fardeau de ses fautes, plus pesant que tout. 

Cependant, nous prendrons garde à ne pas le blesser, à toujours l’élever d’abord par des compliments et se concentrer sur ses qualités dans notre cœur.

On ne fait jamais un reproche devant des gens pour ne pas lui faire honte.
Si nous sommes certains que nous ne saurons pas l’aider à faire techouva avec nos mots, alors on priera pour lui, on peut mettre la tsedaka pour lui, faire des Téhilim…
Car le Chalom est la base de tout

C’est cela la véritable pitié, c’est ce que signifie “aide-le à décharger etc”

Le Saint Zohar nous ramène…

Celui qui parviendra à se libérer de la lourde charge de ses fautes, et accèdera au monde de la Connaissance et du Spirituel, s’assurera une subsistance  [ parnassa ] aisée, qui lui parviendra sans difficulté, car c’est de là qu’elle provient.

Mais, au contraire, celui qui s’acharne à garder le fardeau de sa faute et qui ne parvient pas à privilégier sa Spiritualité, alors la parnassa lui viendra avec difficulté et au prix d’efforts épuisants et sans nombre, comme dans le verset: “Le peuple se dispersait pour la recueillir bêtement”, comme des bêtes. Alors, “on l’écrasait sous la meule ou on la pilait au mortier etc”.

 On évoque ici les difficultés de parnassa pour celui qui ne s’est pas défait de son souffle insensé, au détriment de la compréhension spirituelle du Divin. 

Enseignement du Likoutey alahot écrit par Rabbi Nathan fidèle élève de Rabbi Nahman de Breslev.

L’équipe joie2vivre.org

Pour recevoir chaque semaine les enseignements de Rabbi Nahman sur la Paracha de la semaine, rejoignez-nous sur WhatsApp

Pour les horaires de Chabbat 

Dans la même catégorie

Derniers Articles & VidÉOS

>
Left Menu Icon