• Home
  • >
  • Blog
  • >
  • Est qu’on doit pleurer pendant sa Hitbodedoute?

QUESTION:

Bonjour,

Tout d’abord je remercie la personne qui m’a envoyé des vidéos en 5 phases sur la formation de la Hitbodedoute
J’ai visionné avec attention ces vidéos qui ont répondu à plusieurs de mes interrogations.

Cependant, j’aimerai poser une question à cette personne:

. Je dis Merci Hachem car depuis longtemps déjà, je comprends et je suis sincère lorsque je lis la prière chaque jour des remerciements au créateur du monde.

. Mais, est-il normal que je n’arrive pas à pleurer ou faire semblant de pleurer lorsque je fais la Amida, alors que je sais qu’il faut la faire avec un cœur conscris

. Alors qu’en essayant de faire la Hitbodedoute, je n’arrête pas de pleurer en pensant à toutes les choses que j’ai fait de « travers » et n’arrive donc pas à dire un seul mot à Hachem

Dans l’attente de votre réponse.
Hanna

RÉPONSE:

Shalom Hanna,

Vous pleurez dans votre Hitbodédoute car vous vous exprimez librement dans votre langue maternelle sans être limité par des mots figés dans un texte que vous répétez quotidiennement et dont le sens n’est pas forcément évident et demande une étude en soi. Cela vous permet ainsi d’exprimer vos sentiments de  la manière la plus naturelle et la plus juste.

Par ailleurs Rabbi Na’hmane dit que les pleurs de Kédoucha (sainteté) à propos desquels il est écrit que: « la porte des pleurs (pour faire monter nos prières) n’est pas fermée » ne doivent, pas être recherchés ni provoqués, ce ne sont pas des pleurs de tristesses mais au contraire des pleurs spontanés d’amour et de nostalgie qui émanent d’un profond sentiment de reconnaissance envers notre Père qui organise tout ce qui nous arrive par amour pour nous et seulement pour notre bien.
Ce n’est que lorsque l’on est toute la journée dans la joie (qui s’exprime entre autres par des remerciements) que notre cœur peut ensuite naturellement se briser, sans crainte de tomber dans la tristesse, qui est la plus grande des impuretés.

En ce qui concerne votre Amida, posez-vous la question suivante:  Hachem ne serait-il pas plus heureux de voir sa fille lui parler dans la joie? Donc, plutôt que de chercher à prier en pleurant avec le grand risque de tomber dans la pleurnicherie et dans les plaintes (ce qui éveillent des accusations, que D. nous en préserve), cherchez plutôt à prier avec le sourire aux lèvres. Au pire vous ferez rire Hachem, ce qui correspond à la bonté et à la miséricorde Divine.

Je vous invite à étudier une page par jour des livres « A travers champs et forets  » et  « Le jardin des louanges » du Rav Chalom Arouch.

Qu’Hachem vous guide dans les voies de la prière qui est la porte du palais menant au Roi des rois, afin que vous puissiez toujours plus Le connaitre et Le faire connaitre.

Kol touv.

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Que faire si dans ma nature je suis inquiet et cela me fait du mal ?

Peut-on faire le soir 8 fois Mizmor letoda ?

La foi qu’Hachem nous aimes

L’amour gratuit

avigael


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>