• Home
  • >
  • Blog
  • >
  • Pourquoi et comment remercier sur le mal?

Question.

Bonjour,

Je voudrais ardemment me marier mais je ne me sens pas encore prêt

Je fais beaucoup hitbodédout et je pris très fort Hachem que je puisse me marier, être heureux et avancer.

J’ai déjà essayé les bakachot envers Hachem pour que je puisse me marier mais il ne m’a pas encore exaucé (je pense que je ne suis pas encore prêt)

J’ai entendu que lorsque les bakachot ne fonctionnent pas, le remerciement sur le mal peut tout changer et je voudrais beaucoup essayer cette méthode.

Mais je n’ai pas bien compris pourquoi et comment remercier sur le mal.

J’ai déjà essayez de remercier sur le mal mais je n’ai pas réussi, lorsque je tente d’essayer de remercier sur le mal je n’arrive pas à comprendre pourquoi remercier sur le mal

J’aimerais beaucoup beaucoup que vous m’aidiez s’il vous plait,

En vous remerciant,

David

 

Réponse

Chalom David,

Pour répondre à ta question je t’envoie un extrait du livret « La loi du remerciement » du Rav Arouch qui devrait très rapidement sortir en français avec l’aide du Ciel (il existe déjà en hébreu).

Comment le remerciement agit-il ? D’où puise-t-il ce pouvoir d’entraîner la délivrance ?
C’est très simple.
Tout manque dans ce monde est une dissimulation de la lumière divine que recèle cet élément. Compléter ce manque à la racine dans toute épreuve ou problème consiste à « introduire » le Créateur dans cet endroit où la lumière divine est dissimulée, c’est-à-dire dévoiler la lumière dissimulée, dévoiler que même dans l’obscurité et le malheur, au sein de la dissimulation, le Créateur est présent, ou, résumé plus simplement, avoir foi en D.ieu.
Lorsque tu découvres le Créateur au sein du malheur et crois vraiment en Lui, la dissimulation disparaît, et dès qu’elle disparaît, le manque est comblé.
Quand tu traverses un malheur ou tout type de souffrance, si tu vois D.ieu et ressens qu’Il est avec toi au sein du malheur et que tu n’es pas seul, tout devient facile, tu n’as plus peur et te sens rassuré. Par contre, si tu n’es pas prêt à voir D.ieu au sein du malheur, alors le malheur devient réel, le problème devient concret. Et qui peut surmonter les difficultés seul ?
Mais c’est bien plus que cela. Quand tu fais rentrer le Créateur au sein du problème ou du malheur, celui-ci disparaît tout simplement ; il n’y a plus souffrance, ni malheur, ni problème. Toute l’obscurité se transforme en lumière intense. Car D.ieu est la lumière et la vie de toute la Création et, quand la lumière divine rayonne, toute obscurité disparaît ; les ombres s’évanouissent, et tout malheur se transforme en délivrance.
Le malheur n’est a priori qu’un signe du Ciel t’indiquant et t’appelant à faire pénétrer D.ieu dans le domaine de ton existence où ce malheur est apparu, autrement dit à introduire la foi dans un domaine supplémentaire où elle te fait défaut.
Or, le remerciement est l’expression et le plus fort dévoilement de la foi.
Cependant, quand tu te trouves en détresse, perturbé ou incertain, quand tu affrontes tout problème, épreuve ou difficulté, même si tu dis à voix haute que D.ieu se trouve dans le malheur, tu ne le vis pas réellement. Tu le dis superficiellement. Si tu vivais réellement le fait que tout est pour le bien, tu ne te désolerais de rien, tu serais heureux en toute situation et en dépit de tout.
Par contre, quand tu prononces un vrai remerciement, de tout ton cœur et pas seulement extérieurement, tu exprimes ta gratitude à D.ieu avec la foi réelle et entière que tu n’es qu’entre Ses mains, car tout vient de Lui. Or, par cette foi réelle et entière que tu es entre les meilleures mains et les plus fiables qui soient – car tout ce que fait D.ieu est pour le bien –, par cette foi que tu es entre les mains d’un Père aimant et miséricordieux – car D.ieu est bon et bienveillant, et a créé le monde entier pour faire du bien à Ses créatures, ce qui est tout Son désir et Sa volonté – alors tu introduis D.ieu dans ton existence, dans ton souci et ton problème, et tout se transforme en bien.
Voilà pourquoi le seul moyen de résoudre tout problème à la racine est uniquement de dire merci.

En attendant d’avoir le livret, je t’invite à étudier les livres du Rav Arouch sur le remerciement : « Le jardin des louanges » et « j’ai dis merci et j’ai été sauvé »
Kol touv.

Rav Chicheportiche.

 

Vous êtes vraiment top Toda raba (Merci) pour les cours que vous offrez ça donne envie de reprendre gout à la vie..

Samuel BENSOUSSAN

Paris 

Related Posts

Le compte du Omer #15- La bonté dans la Splendeur

La muraille

Comment être un bon juif après cette épidémie ?

Le compte du Omer #14- La Royauté dans la Rigueur

avigael


Your Signature

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>