PARACHA LEKH-LEKHA À LA LUMIÈRE DE RABBI NATHAN
paracha lekh lekha

l’histoire de Avraham Avinou

PARACHA LEKH-LEKHA À LA LUMIÈRE DE RABBI NATHAN

 L’épreuve du doute

D.ieu dit à Avraham :”Vas pour toi hors de ton pays, de ton lieu natal et de la maison paternelle, vers la terre que Je t’indiquerai”. Mais où Avraham est-il censé aller? Pourquoi Hachem n’est pas plus précis ? À ce moment de l’histoire, Avraham n’en a aucune idée ; et pourtant il part exécuter la parole du Créateur! Rachi nous explique que D.ieu ne révéla pas tout de suite où il devait se rendre, pour que la terre soit chère à ses yeux et qu’il accroît ses mérites. Rabbi Nathan nous rapporte ici l’enseignement de Rabbi Nahman (Likoutey Moaran 2) qui révèle qu’avant de recevoir le dévoilement d’un enseignement, les tsadikims passent par une forte période de troubles et de doutes de l’ordre de “mon cœur palpite violemment “.

Hachem ne révéla pas tout de suite à Avraham où il devait aller afin qu’il se tourne vers D.ieu et cherche quelle était la volonté Divine.

Car c’est l’essentiel de l’épreuve. Rabbi Nahman dit à Rabbi Nathan :”au moment de l’épreuve, et pour chaque individu, l’homme n’est pas conscient qu’on le teste, car autrement, cela ne constituerait pas une épreuve… Alors seulement il méritera que D.ieu lui dévoile son souhait et augmente sa récompense. Car c’est grâce à la quête et à la recherche qu’il méritera une si belle élévation.”

 

Le pouvoir de réaliser notre bien caché

Quand l’homme va-t-il prouver sa foi et gagner des mérites si ce n’est au moment de l’épreuve? Quand va-t-il se tourner vers D.ieu et lui parler si ce n’est au moment du doute?

Et oui, même les Tsadikims doutent parfois!! Et ce qui fait leur grandeur, c’est qu’ils ne se laissent pas envahir, enterrer par leurs doutes.

Au contraire, ils vont les utiliser pour parler à Hachem, pour chercher des solutions, pour renforcer eux-mêmes leur foi, chercher quelle est la volonté de D.ieu , en étudiant les textes saints du Créateur où toutes les réponses se trouvent; mais aussi par le biais de la prière et des bonnes actions. Car chaque mitsva qui se présente à nous est en réalité un outil très précis que D.ieu a soigneusement déposé sur notre chemin pour nous guider et nous mener vers notre vraie mission.

En quoi Avraham était tellement exceptionnel ?

Nous rappelons dans chaque prière les mérites d’Avraham avinou.

Pourquoi ? David Hameleh n’était-il pas un grand Tsadik ? Et Moché Rabbénou alors ?

Quels mérites Avraham a-t-il de si puissants pour avoir la force de protéger toutes les générations jusqu’à la venue du Machia’h ?

Avraham était le seul homme de sa génération à rechercher Le Créateur du monde. Il aurait pu comme tous se contenter de s’occuper tranquillement de sa petite vie, mais non, il voulait trouver la vérité pour pouvoir remercier et servir D.ieu.

Avraham n’avait qu’une seule aspiration, faire le bien. C’était un homme bon, un homme de cœur, qui aimait donner et prodiguer du bien aux autres, pourtant il dû faire des choses cruelles pour accomplir la volonté de D.ieu !!!

 

 Un homme de bonté ou de rigueur ?

Il quitta sa famille ses racines pour partir en Erets Israël, il du renvoyer son fils aîné Ishmael de la maison, puis sacrifier son fils Itshak qu’il aimait tant, le fils unique de sa femme Sarah !

On nous crie d’être bons, de faire du hessed, d’avoir ahavat Israël, pourquoi Hachem a-t-Il demandé de telles choses à Avraham?

D’autant plus, qu’on sait très bien que rien n’échappe au Créateur du monde qui voit d’un bout à l’autre du monde, qui connaît le passé, le présent et le futur !!

Hachem savait pertinemment que Avraham se soumettrait à Sa volonté et exécuterait ses ordres.

Alors pourquoi le pousser à faire des choses si dures pour lui ; pour en plus l’arrêter à la dernière minute et l’empêcher de tuer Itshak ? Itshak représente la rigueur, le jugement or le monde ne pourrait subsister s’il était jugé par une telle rigueur, c’est la raison pour laquelle c’est lui qui fut choisi pour être sacrifié.

 

Un amour en héritage

Mais surtout, le mérite principal auquel Hachem les fit accéder par la Akedat Itshak est de symboliser la volonté et les désirs de sainteté. Le fait qu’ils aient accepté concrètement ce sacrifice pour D.ieu, d’une conviction entière et sincère suffit pour être considéré comme accompli bien qu’en réalité Avraham ne leva pas la main sur son fils.

Ils ont ce jour là encré dans l’âme de chaque juif, le désir profond de se sanctifier et de faire la volonté de D.ieu. “En effet, en chaque enfant d’Israël ,réside une âme prête à se sacrifier en l’honneur de l’Éternel “ (rabbi Nathan).

D.ieu nous a créé avec une partie Divine en nous, justement pour que l’on se dépasse, qu’on évolue, qu’on fasse briller la partie Divine qui est en nous. Avraham qui était un homme de bonté devait travailler sur la rigueur pour s’améliorer.

Donner le sentiment d’exister et de mériter

Hachem savait de quoi Avraham était capable, mais ce dernier ne soupçonnait pas qu’il avait de telles forces.

D.ieu voulait que Avraham lui-même prenne conscience de sa grandeur, du bien qui était en lui pour qu’il puisse oser demander l’éternité du peuple Juif. “Je jure par Moi-même a dit l’Éternel, que parce que tu as agi ainsi , parce que tu n’as point refusé ton fils, ton unique, Je te comblerai de Mes faveurs; je multiplierai ta postérité comme les étoiles du ciel et comme le sable sur le rivage de la mer, et ta descendance conquerra la porte de ses ennemis…” (Vayera)

Lors de l’épreuve, l’homme est troublé et ne sait plus quoi penser, comment il doit réagir, c’est justement le moment pour lui parler sincèrement à D.ieu et de se renforcer dans sa foi que Hachem l’aime et veut son bien véritable, éternel.

Comme dit le rav Arouch :”même si je n’y comprends rien j’ai la foi que tout est pour le bien”

Inspiré du Likoutey alahotes et des enseignements du Rav Alain Amram

L’équipe joie2vivre.org

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Dans la même catégorie

Derniers Articles & VidÉOS

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Left Menu Icon