Le compte du Omer #48_La Gloire dans la Royauté

💠 Aujourd’hui 48e jour du OMER 💠

Yessod chébé Malkhout, La Gloire dans la Royauté

Il s’agit de l’ensemble des réparations de la Chékhina et de l’établissement du Royaume d’Hachem et son prolongement sur les générations suivantes .

Le Serviteur d’Hachem doit concentrer tout son travail de la semaine et le faire aboutir pour le dévoilement de la Royauté divine.

✨ Quelques bons comportements ✨

▪︎ S’efforcer de donner naissance à des générations de Juifs se consacrant à la Torah et aux Mitsvot, et les élever au mieux pour qu’ils se soumettent à la Souveraineté d’Hachem.

▪︎ Faire connaître à tous nos frères la Royauté divine, la gloire de Son Règne et Sa suprématie absolue sur le monde, ainsi que Sa Bonté infinie, pour qu’ils se soumettent à Sa souveraineté.

▪︎ Se garder de toute atteinte portée au signe de l’Alliance (par des relations interdites ou manque de pudeur ), c’est-à-dire la Brit Mila, par révérence envers la Souveraineté divine.

▪︎ Prier pour que tout le peuple juif et qu’il parvienne à préserver la sainteté de la Brit et à échapper aux mauvaises pensées dans ce domaine. Prier pour que le peuple juif respecte bien les barrières de la Tsniout.

▪︎ Donner beaucoup de Tsédaka aux pauvres , en particulier à ceux qui, n’ayant pas de foyer fixe, sont condamnés à l’errance à l’image de la Chékhina (Présence divine).

▪︎ S’efforcer de fonder des institutions se consacrant à la Hakhnassat Or’him (hospitalité), se souciant de combler les besoins de ces Juifs errants, qu’ils soient pauvres ou riches – car en exil, tous sont égaux. De tels actes de bonté s’inscriront pour l’éternité au bénéfice de celui qui les pratique.

▪︎ S’efforcer d’établir des groupes d’étude et des cours enseignant au public les lois du Chabbat, pour apprendre au peuple à observer le Chabbat convenablement, en l’honneur de la Royauté d’Hachem.

▪︎ S’efforcer de créer des institutions consacrées à fournir à ceux qui n’en ont pas les moyens le nécessaire pour honorer le Chabbat convenablement.

▪︎ S’efforcer, le Chabbat, d’accomplir la Mitsva de la conception pour faire venir dans ce monde des générations qui respectent le Chabbat, et élever ses fils, dès leur plus jeune âge, à faire attention au respect du Chabbat.

✨ Secret pour acquérir la Torah ✨
Citer l’auteur d’un enseignement
Un érudit qui énonce un enseignement de Torah en détient en quelque sorte les « droits d’auteur », il fait partie de sa Torah « personnelle ». C’est pourquoi il est interdit de lui « dérober » cette part, relevant de son âme. En outre, si l’on procède à ce genre de « vol », on ne parviendra plus à innover d’enseignements personnels. Il est toujours important, concernant un enseignement de Torah, de savoir qui l’a énoncé afin de percevoir la puissance de cet enseignement ou le consulter pour l’analyser en profondeur et pour s’assurer qu’il émane d’un Sage approfondissant son étude. Si l’on reste vague sur l’identité de l’auteur d’un enseignement spécifique, on finira par se tromper dans l’étude. Il faut savoir que ce secret est le dernier cité dans la liste dressée par les Pirké Avot (Maximes des Pères), car il représente la cause de la délivrance et permet un grand progrès dans la compréhension de la Torah – jusqu’à ce jour, que nous espérons proche, où la terre sera pleine de la connaissance d’Hachem comme l’eau des océans.

Rav Yehiel Fishel Ayzenbah

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Dans la même catégorie

Derniers Articles & VidÉOS

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Left Menu Icon